Le sport et le diabète

Le diabète est une maladie très fréquente, qui touche pas mal de personnes dans le monde. Insidieuse durant de longues années, cette affection peut induire des complications comme l’insuffisance rénale, la cécité, l’hypertension artérielle, la néphropathie, etc. Un bon traitement associé à une alimentation saine et une activité physique s’impose.

C’est quoi le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique, qui arrive lorsque le pancréas ne parvient pas à produire assez d’insuline (diabète de type 1) ou qui affecte la façon dont le corps contrôle le taux de sucre (glucose) (diabète de type 2). Il correspond entre autres à un excès de sucre dans le sang.

Le diabète insulino-dépendant (type 1) atteint particulièrement les jeunes. L’insuffisance de l’insuline empêche les cellules d’ingérer le glucose. Affectant généralement les adultes, le diabète insulino-résistant (type 2) survient lorsque les cellules de l’organisme n’arrivent pas à exploiter correctement l’insuline produite.

Nombreux sont les risques que peut engendrer le diabète, si l’on ne parle que l’élévation de la pression artérielle, l’athérosclérose, la cécité, la cataracte, la maladie coronarienne et aussi l’AVC. Certaines femmes enceintes souffrent du diabète gestationnel. Sans traitement, elles s’exposent à un risque très élevé de développer le diabète de type 2.

Les bienfaits du sport pour les diabétiques

Bouger permet aux diabétiques d’aller mieux. Diverses études ont déjà été réalisées et prouvé que la pratique de l’activité physique, associée à une alimentation équilibrée, impacte beaucoup dans leur traitement.

Le fait de pratiquer un exercice physique incite la gestion de l’effort, qui offre l’opportunité aux personnes diabétiques de bien réguler le diabète. Il apporte une aide précieuse pour réduire le taux d’hémoglobine glyquée, un meilleur marqueur de surveillance de la maladie, ou l’accroit en cas de manque. A l’issue, le sport peut ralentir ou prévenir la survenue du diabète de type 2. C’est aussi un plus en aidant à mieux contrôler le poids.

Les précautions à prendre

La pratique sportive contribue à un meilleur suivi des personnes diabétiques. Néanmoins, il faut juste prendre les précautions nécessaires pour maitriser parfaitement le taux de glucose durant l’exercice. Tout d’abord, les diabétiques doivent être encadrés par un médecin avant de commencer un tel exercice, les diabétiques de type 1 en particulier. En fait, leur pancréas ne produit pas ou peu d’insuline.

C’est également le cas pour les personnes diabétiques âgées de plus de 50 ans, ou souffrant déjà de la maladie durant plus de 20 ans de diabète, un bilan médical s’impose avant de se lancer dans une activité physique.

Avant, durant et après chaque séance, un contrôle de glycémie se révèle importante afin de prévenir une hypoglycémie. Si l’exercice nécessite plus d’effort ou dure longtemps, il faut prévoir un goûter et les stylos d’insuline.

Quel sport privilégier quand on est diabétique ?

De manière générale, tout type de sport est accessible aux personnes diabétiques, mais ça dépend de la capacité de chacun. Auquel cas, privilégiez la course à pied, la marche à pied, le cyclisme, la natation, le gymnastique, etc. Considérés comme des exercices doux et d’endurance, ils sont essentiellement conseillés du fait qu’ils sollicitent le travail des muscles, qui possèdent une quantité fiable d’oxygène pour brûler le glucose.

Par contre, évitez les exercices physiques qui réclament des efforts plus intenses comme le squash, le football, le tennis, etc.

En résumé, il est tout à fait possible de combiner le sport et le diabète. Une activité physique est très bénéfique pour bien gérer le taux de sucre dans le sang. Il suffit juste de prendre quelques précautions et bien choisir le type d’activité adapté.